Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2005

"Rouge Totem", Gilles Bizien

Ce livret s'adresse autant aux yeux qu'à l'esprit. En très peu de mots, Gilles Bizien nous offre un voyage au pays des mots à la fois "signaux de fumée", "feuilles", "forêt de verre", "racines pour le cœur". C'est là que le poète puise "à la source" et de part son intelligence transmet le message à son lecteur. "Rouge" parce que la poésie est visuelle, son véritable sens prend racine au cœur de cette réalité qui coule comme un sang en nous. "Totem" parce que notre vie n'est-elle pas construite sur des valeurs sacrées, des subjectivités que nous croyons acquises alors que ce ne sont que des produits de l'esprit. L'homme -c'est ainsi - se croit de tout temps légitime à sa place, incapable de faire face à toutes les contradictions, de se mesurer à une autre culture, de faire vivre la différence. Tout le reste est tabou, c'est-à-dire quelque chose dont il ne faut pas parler. C'est cet éternel état du monde que m'inspire la démarche de Gilles Bizien : lire, n'est-ce pas faire sien un sentiment qui est déjà en nous, n'est-ce pas se confronter à soi, donner sens à une réalité peut-être enfouie et que le poète parvient à révéler ? Le poète utilise très peu de mots car sa poésie s'adresse à l'âme, entend déclencher dans l'intelligence des miroirs qui deviendront perceptibles. Cet état d'esprit, il nous l'offre comme ici à travers ces dessins colorés, comme autant de pendants au poème, une volonté de revenir à la simplicité, à l'évidence avant tout du signe. C'est notre faculté à nous transporter, à nous sortir de nous-mêmes que le poète cherche à atteindre, afin que chaque totem personnel apparaisse à vif, qu'il soit en nous "Instant / minutes / comme fleuve / sur ta vie".  Car de "multiples facettes / façonnent l'esprit", le poète doit en révéler l'existence. En ces temps de psychanalyse généralisée, où rien ne paraît plus avoir de sens, et où les valeurs se sont perdues, "Rouge Totem" est peut-être une réponse pour affirmer l'évidence tout à la fois du signe et de ce qu'il cherche à désigner. Electrochoc ou antidépresseur, selon la disponibilité de chacun, voici un apport tout à fait personnel où ici "ton pas est un deuxième horizon." Par son graphisme, sa concision et sa force "Rouge Totem" de Gilles Bizien est un recueil tout à fait convaincant. 

21:10 Publié dans Lectures | Lien permanent