Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2005

Nouveaux Délits

La revue de Cathy Garcia (poète publiée dans Mot à Maux n°1) en est déjà à son numéro 11. Cela change de ces revues papier glacé qui hantent les tables de salon, cette revue est entièrement réalisée en papier recyclé. Un acte politique que Mot à Maux se doit de louer, conscient que nous sommes tous à notre échelle responsables de notre environnement, tous les gestes que nous faisons ne sont pas anodins ! Claude Roussie, Emilie Cadiou, Patrick Evrard, Mireille Disdero, Ludovic Kaspar, Olivier Vigna et Cathy Garcia sont au sommaire de ce numéro. Il est fort agréable de pouvoir s'étendre dans leurs univers, chaque auteur n'ayant pas un seul poème mais plusieurs pages, permettant à chacun une expression attentive et de grande qualité. Puisque nul domaine ne résiste à la poésie, la science, la science-fiction (la Cybernétique...), le quotidien (Train - Bancs publics - Manèges...), le mythe et la philosophie ( Le Temps - Prophéties - Hasard...), tous se rassemblent comme autant de Nouveaux Délits où, comme il est dit dans Avenir Psychotrope : "L'homme rêve de planète rouge / Le ciel tire au violet / Il est temps de revenir." Dans des extraits de ses Calepins voyageurs, Cathy Garcia nous dit la tristesse du monde que seule l'écriture permet de transformer. Car il s'agit d'acquérir la lucidité nécessaire afin d'habiter soi et le monde. Il s'agit de revenir aux sources : "Le monde ne change pas, c'est nous qui devons changer !" La route empruntée "au fil ténu d'une respiration" est celle qui conduit au rêve "de nouvelles expériences, autres parfums, autres saveurs..." qui seul peut libérer de la "prison". Et la description défile, comme un long moment passé aux fenêtres, dans la mélancolie, au rythme des villes qui se succèdent et de la musique omniprésente dont le musicien sait qu'elle ne tient qu'à un fil. La tristesse fait place à la fête, toutes deux sont la laideur et la beauté du monde. Un Bulletin de Complicité se glisse à la fin de la revue, pour nous rappeler si nécessaire que la publication ne vit pas sans son public et que l'on ne saurait se passer des repères que nous donne la poésie.
Illustrateur invité : Ferran Casals Torra.

Nouveaux Délits (Revue de poésie vive et dérivés) : delit2poesie@wanadoo.fr


Un an : 7 numéros - 33 euros (ou 30 tarif lent) pour la France, 35 euros pour la Belgique et l'Europe de l'Ouest, 44 euros (ou 40 tarif lent) pour le Québec - Le numéro 4 euros (+ 1 euros frais de port).

Commentaires

Un grand merci à toi Daniel!

Écrit par : Cathy Garcia | 02/06/2005

Les commentaires sont fermés.