Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2005

Antisèche

Mouvements et Ecoles : Abbaye de Créteil - Cobra (Poésie belge) - Dada - Décadents (Poètes) - Dramatisme - Fantaisiste (Ecole) - Futurisme - Grand Jeu (Le) - Humanisme - Hydropathes - Lettrisme - Négritude - Oc (Poésie d') - Oulipo (Poétique de l') - Parnasse - Résistance (Poètes de la) - Rochefort (Ecole de) - Surréalisme - Symbolisme - Unanimisme - Zutistes. (Extraits du "Dictionnaire de Poésie de Baudelaire à nos jours" sous la direction de Michel Jarrety.)

Peu de chances que vous ayez lu cet ouvrage (qui coûte quand même 500 francs) consulté à la Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers. Avec tous ces "ismes", moi ça me donne le mal de mer. En tout cas, il en manque quelques poètes dans leur anthologie... Toute liste n'est pas exhaustive et nous sommes définitivement dans l'ombre, me direz-vous ! Eh oui... nous n'existons presque pas. Et c'est tant mieux, parce que nous sommes de partout. Pas étonnant qu'on n'arrive pas à nous saisir... Alors rassurons-nous : nous sommes à tous les étages de la vie sociale... et que demander d'autre ? En tout cas je vous passe le résumé du "Dictionnaire de poétique" en format poche, bien qu'il soit intéressant de connaître tous les termes techniques qui se rapportent au poème (rythme, allitérations, hémistiches...) Mais atelier d'écriture ou pas, la poésie ça ne s'apprend pas, ça s'acquiert. On voudrait faire entrer l'autonomie dans des cadres, canaliser la création, stimuler chez tous la même réflexion... Alors que la poésie ne germe que lentement, avec le temps et sûrement pas dans des travaux dirigés. Soyez tranquilles, on ne vous demande pas de rendre la copie au bout de ce message ! Quand même, c'est bien normal que la poésie passe inaperçue, qui en voudrait ? La poésie est cachée parce qu'elle est dangereuse, parce qu'elle est de la matière en fusion, de l'esprit en effervescence. De tout temps il a mieux valu étouffer la parole ! Soyez tranquilles... la révolution n'est pas pour demain. La révolution ne naîtra pas place d'Armes à Poitiers !

 Poésies francophones : Africaine - Antillaise - Belge - Haïtienne - Indochinoise - Libanaise - Maghrébine - Malgache - Mauricienne - Québécoise - Réunionnaise - Suisse romande.

18:14 Publié dans La vie des mots | Lien permanent