Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2005

Emaux...

Continuant l'exploration de la mystérieuse essence des mots, voici quelques réflexions de Sandrine Bettinelli. Après son poème "Le bijou" paru dans le numéro 1 de la revue, Sandrine continue de mettre les maux en mots. Ils sont tout ce qui nous entoure et le poète a le pouvoir de les saisir... parfois, car ils sont insaisissables... Et si nous n'étions pas là, les mots le seraient-ils ?


"Je voudrais laisser des mots dans l'air comme on souffle les cheveux d'ange d'un pissenlit.

N'accorder aucune importance à leur voyage....

*****

Si tu me donnes une histoire, je tisserai ses fils pour t'en faire un collier.

******

Du bout des dents, arracher à la vie de quoi pouvoir la raconter.

******

Les mots sont

émotion.

********

Un mot, juste un, sur mes lèvres.

Retiens-le.



Un mot, juste un, sur tes lèvres.

Lèche-le, goûte le, mords le, aime-le !

Maintenant seulement il est à toi.


Alors, donne-le." (Sandrine Bettinelli)

 

18:30 Publié dans Les mots sont... | Lien permanent